Escapade hivernale à Mequinenza

Ce récit retrace un séjour de repérage sur les plans d'eau de Mequinenza et Riba Roja effectué en Février 2015


Tout comme l’hiver dernier, nous avions décidé avec Julien et Pierre de nous rendre en terre espagnole, plus précisément à Mequinenza pour un petit séjour de 4 jours à la recherche de sandres et perches.

Les conditions de pêche sont différentes de l’an dernier, les récentes conditions météorologiques ne vont pas nous faciliter la tâche, en effet le bassin versant du Rio Ebro a chargé pas mal d’eau de neige, ce qui freine considérablement l’activité des poissons.

Nous commençons nos 2 premiers jours de pêche sur le barrage de Riba Roja (le barrage en aval de Mequinenza) car nous savons qu’il abrite de plus gros sandres que le lac du haut.

La température de l’eau est d’environ 8 degrés, et il y a du courant dans le lit principal. Nous axons notre pêche sur les bras affluents abrités du courant et où l’eau est un peu plus chaude. C’est entre 8 et 10 mètres de profondeur que nous touchons les premiers poissons en verticale.

Le Slit Shad 6’’ coloris Wakasagi sur tête plombée Verticool Sakura en 17gr m’a rapporté quelques poissons. Il semble que ce soit ce type de coloris qui semble le mieux fonctionner. Julien et Pierre utilisent des tailles et couleurs semblables avec réussite que ce soit sur du shad ou du finesse.

Au cours de notre prospection nous trouvons une pointe plutôt productive qui conforte nos choix de leurres.

La taille moyenne des sandres est très correcte, certains d’entre eux sont des femelles qui commencent à arriver en maturité en vue de la reproduction. 

Malgré la belle taille moyenne des sandres capturés, nous sommes loin du nombre de captures que nous avions réalisé l’an dernier. Le 3ème jour nous décidons de nous rendre sur le lac du haut (barrage de Mequinenza) afin de voir s’il y a une réelle différence d’activité. Les informations sur la pêche que nous avons sont divergentes, on verra bien !

Nous débutons au petit matin sur une série de pointes rocheuses en linéaire. J’ai opté pour un Hypnotic Swimmer 3,5’’ Biwaa en coloris Ayu sur TP L16 Koneel en 10 gr.

Cette combinaison est payante puisqu’en peu de temps, un beau sandre viendra poser sous le soleil espagnol !

Nous prenons tous du poisson, c’est prometteur ! Nous continuons l’exploration de ces pointes rocheuses toujours en linéaire entre 5 et 10 mètres de profondeur. Au fil de la matinée, les touches se font plus rares, je descends en grammage avec une tête plombée Fish Head Sakura 7 gr associée à un Slit Shad 4’’golden shiner. Quelques poissons s’ajouteront au compteur dont cette belle zébrée.

J’utilise pour cette pêche la Furiozza FRS 681 ML Micro guide associée au Ryobi Slam, un moulinet très fluide et confortable.

L’activité des poissons retombe vite durant la journée et c’est en verticale que nous parvenons à prendre quelques poissons dans 8-10 mètres avec des leurres type finesse comme le Zaander K 5,5’’ Biwaa.

Avec la multitude d’obstacles et la variation importante du fond, j’ai opté pour un ensemble casting pour la pêche verticale, la Furiozza FRC 681 M avec un Oxio 71 CTi, un ensemble léger et très tactile.

Le dernier jour de pêche sur le lac du haut sera moins prolifique, le coup du matin n’apportera rien d’extraordinaire et le reste de la journée nous réussirons à gratter quelques poissons par ci par là en explorant différentes zones du lac. 

Avec une moyenne de 15 - 20 poissons par jour, ce séjour fût en deçà de nos espérances, quoiqu'il en soit se fût tout de même un super séjour entre potes sous le soleil espagnol, ravis d’avoir revu Paul notre ami belge et toute l’équipe du camping Fayon Fishing !

¡ Hasta luego !

 

Loïc Domergue


Écrire commentaire

Commentaires: 0